La vie pas sage

L'exploration curieuse et joyeuse du monde intérieur d'une femme de bientôt 50 ans.

image_author_Olivia_Mahieu
Par Olivia Mahieu
25 articles
28 juin · 2 mn à lire
Partager cet article :

Je suis âgemorphophobique !

Où le sentiment amer d'être sortie de la course à la séduction ..

J’ai fêté mes 48 ans il y a 10 jours. Un pas de plus vers ce fatidique cap des 50 ans que je ne redoute pas tant que ça et même que j’attends avec un poil de curiosité.

Vieillir, c’est l’assurance d’être vivante

et moi pour l’instant, être vivante, ça me va bien.

Depuis quelques mois, j’explore la femme que je suis, qui change un peu tout en restant la même. Gabriel va vers ses 18 ans et son autonomie, mon papa va au contraire vers davantage de dépendance, mon visage se marque, la pré-ménopause montre ses premiers signes, ma vie professionnelle est toujours source de questionnement … Je sens bien que je ne suis plus tout à la fait la même femme que lorsque j’avais 35 et même 40 ans et je ne parle pas de la capacité à rattraper une soirée un peu arrosée.

...