La vie pas sage

L'exploration curieuse et joyeuse du monde intérieur d'une femme de bientôt 50 ans.

image_author_Olivia_Mahieu
Par Olivia Mahieu
25 articles
30 oct. · 4 mn à lire
Partager cet article :

Slasheuse au long court. Et toi ?

Où comment notre métier d'aujourd'hui ne sera pas forcément celui d'hier ...

Slashing. C’est un terme que l’on entend régulièrement quand on parle de vie professionnelle. On parle de slasheur ou slasheuse pour désigner celles et ceux qui ont plusieurs activités professionnelles souvent en même temps. Ce terme est notamment associé à l’envie d’avoir plusieurs vies professionnelles et pas au besoin de jongler avec plusieurs activités pour réussir à s’en sortir.
Enfin à mon sens, la frontière n’est pas si tranchée entre l’envie et le besoin.
En tant que consultante en communication, j’ai besoin de multiplier les casquettes (enseignante, formatrice, rédactrice, influenceuse …). En ai-je toujours envie ? Pas si sûr et pourtant aucune de ces casquettes n’est réellement subie puisqu’elle reste dans ma sphère de compétence …

Ce terme s’adapte parfaitement à ma vie professionnelle depuis 2012, lorsque j’ai créé mon blog parallèlement à ma vie de juriste et encore plus en 2014 lorsque j’ai commencé à facturer mes missions de rédaction web.

Je slashe depuis 10 ans !!

Et si comme je le disais plus haut c’est aussi dans mon intérêt (on ne mets pas tous ses œufs dans le même panier quand on est freelance), cumuler les activités satisfait ma curiosité. Pour autant, nous en avons déjà parlé ici, le risque de s’éparpiller et de s’épuiser est toujours présent. Je suis tombée en plein dedans et c’est une des raisons qui me font douter de rester dans la communication digitale. Cumuler les missions, c’est cumuler les euros mais souvent les petits euros qui occupent les journées mais remplissent peu le compte en banque. C’est pour ça que régulièrement, je me recentre sur l’essentiel aussi bien en terme d’intérêt qu’en terme financier, ce que j’ai laissé de côté bien souvent depuis que je suis free. Kiffer c’est cool, mais ça ne m’a pas beaucoup rapporté jusqu’à présent.

Cette idée de newsletter m’est venue la semaine dernière à l’écoute de l’émission sur France Inter Zoom Zoom Zen sur le thème : “les slasheurs, qui sont-ils ?”. Je vous laisse écouter le podcast mais il ressort que cela concerne tout de même 25% de la population active. C’est énorme ! Et vos témoignages sont là pour prouver que vous êtes nombreuses à cumuler certaines activités professionnelles.

...